On est le 6 ou 7 février 2008. Je suis salarié chez Reuters à Puteaux.

Technical Team Leader comme ils disent.

Ce blog a déjà de nombreux articles, mais c’est encore un petit blog lu par une petite centaine de personne. A la recherche d’idées, je tombe sur un message sur un forum, d’un gars qui organise la première réunion du « Paris Java User Group« . A l’époque, aucune idée de ce que signifie le mot « JUG ». Bref je m’inscris, et je viens à l’aventure, sans franchement savoir ce qu’il se produirait ce soir là.

Un gars jeune, avec les cheveux longs et un tee-shirt blanc prend la parole. Il parle bien, il revient de Londres où il y a une belle communauté Java. Il n’y a rien à Paris, à part l’OSSGTP mais qui était inacessible. D’où l’idée de créer ce Paris Java User Group, pour les développeurs Java. Ce soir là, dans la même salle, on peut croiser Zouheir Cadi, Eric Siber, Julien Dubois, Florent Ramière, Alexis Moussine-Pouchkine, Eric Lefevre-Ardant, Tanguy Bayard, Benoit Lafontaine… et d’autres certainement.

Antonio Goncalvès venait de créer le Paris Java User Group. Et c’était génial.

Je me souviens avoir passé la soirée à discuter et à découvrir des personnes curieuses, animées par une envie de partager notre quotidien de développeur.

Le Paris JUG a permis d’organiser Devoxx France fin 2011, et il continue chaque mois à proposer des événements gratuits, grâce aux sponsors.

Pour fêter cela, le Paris JUG avait organisé une mini-conférence et un cocktail au premier étage de la Tour Eiffel. Merci à Charles, José et à toute l’équipe pour ce superbe événement.

L’équipe actuelle du Paris JUG (manque José Paumard sur la photo)
Charles Sabourdin, David Dewalle, Antonio Goncalvès, Claude Falguière, Zouheir Cadi et moi-même.
Un gâteau d’anniversaire au premier étage de la Tour Eiffel