devoxx_maroc_dehors

La conférence Devoxx Maroc 2015 a eu lieu du 16 au 18 novembre à Casablanca. 5ème conférence de la famille Devoxx, celle-ci a reçu 1200 personnes pendant 3 jours selon les organisateurs. J’ai pu participer en tant que speaker et venir rencontrer un public passionné.

C’est d’abord une conférence où 26% des participants sont des femmes. Le Maroc a une meilleure répartition homme/femme dans l’IT que la France. Je pense que la moyenne d’âge aussi des participants était plus basse que ce que j’ai l’habitude de voir. Plus de 14 pays étaient représentés, il y avait une trentaine de speakers, venus d’Europe et des Etats-Unis.

Sur le format classique de Devoxx, les 3 jours se sont déroulés comme pour la France. D’abord la journée Université, puis ensuite les 2 jours Conférences avec des Keynotes. A peine arrivé, on retrouve l’esprit Devoxx, tout en découvrant aussi les spécificités Marocaines.

Devoxx-family
La famille Devoxx

D’abord les participants et les horaires. Pour une raison que je vous expliquerai tout à l’heure, j’ai eu le plaisir de présenter une Université avec Quentin Adam à 8h30 le lundi matin. Oui, vous avez bien vu : à 8h30 le lundi matin. A peine installé, nous nous préparons et vérifions nos branchements. Je discute quelques instants avec Quentin et nous constatons le premier problème : il n’y a que 7 personnes dans la salle, dont le caméraman. Bon, nous attendons un peu, espérant que quelques personnes arrivent… puis nous débutons notre présentation, fraichement écrite à 2h30 la nuit précédente…

devoxx_fin_session_avec_quentin
Notre salle à la fin de la présentation

Au bout de 10mn, les personnes arrivent, et finalement nous avons eu plus de 100 personnes dans la salle à 9h. Etonné, je pense un instant qu’ils sont venus nous voir… car les autres sessions étaient moins intéressantes.

Au bout d’une heure, alors que je présente les codes HTTP, l’écran derrière moi se décolle et tombe. Quentin le récupère et monte sur une chaise pour le tenir, le temps que l’équipe le scotche. J’ai trouvé cela super cool et l’équipe a réagit vraiment rapidement. Mais j’avoue que je n’avais jamais vécu cela. Encore une fois : tout le monde s’est marré et la scène restera un très bon souvenir.

Quentin Adam peut aussi tenir un écran pendant votre présentation
Quentin Adam peut aussi tenir un écran pendant votre présentation

La session se termine et nous avons aussi constaté que les conférenciers participent plus qu’en Europe. Beaucoup de questions, des échanges, et même des personnes qui viennent prendre des Selfies lorsque l’on repart. C’était émouvant car plusieurs personnes nous ont dit : « on pense à la France« . Dans ces petits moments là, tu as toujours ce grain de sable qui te pique l’oeil là… c’est chiant. Bref… Joie, tristesse, et sacré patate grâce à ces participants. Je n’avais pas vécu cela à une conférence.

Repas dehors
Repas dehors

Les autres speakers nous confirment que la majorité des participants sont arrivés tranquillement. C’est plus souple qu’en Belgique. Et peut-être qu’ils ont raison. Moins stressés que nous, pour au final nous donner 10 fois plus de questions et partager avec nous nos passions. Je pense que les autres speakers auront aussi des expériences à raconter.

Devoxx Maroc 2015 bien entendu s’est déroulé juste après les événements tragiques du vendredi 13 novembre en France. Le lendemain, nous avons été plusieurs à avoir envisagé une annulation. Je n’irai pas, la famille avant, on en parle avec mon épouse, et elle m’encourage à y aller.

Puis la journée passe et on se dit « … non, on va y aller car nous devons continuer à vivre…« . Tout le monde n’a pas pu et les organisateurs ont reçus quelques annulations. Du coup, nous avons proposé de créer des talks supplémentaires, afin d’aider à remplir les trous de l’agenda.

Je contacte donc Quentin Adam le samedi, qui est aussi dingue d’HTTP et d’architecture Web que moi, afin de lui proposer une Université pour compléter l’Agenda. Il n’hésite pas et nous décidons de nous retrouver le dimanche soir à l’hôtel pour travailler. Cela restera aussi un superbe souvenir, car écrire un talk avec ce monsieur, qui colle un GIF animé à chaque idée, c’était vraiment énorme. Les autres speakers ont assisté à l’avant-présentation jusqu’à 2h30 dans la nuit. Hop, dodo et levé à 6h30 pour être à l’heure à l’autre bout de la ville. Des fois…

Derniers préparatifs la veille
Derniers préparatifs la veille

Sur le contenu, j’ai vu de belles présentations avec des talks sur la Sécurité, une Université sur DevOps par Arnaud Héritier et Pierre-Antoine Grégoire, un talk sur Meteor.JS par Anthony Quérouil, un beau sujet sur les émotions par Betty Moreau, un talk aussi excellent d’Hubert Sablonnière sur Service Worker, une introduction sur le Game Design, un talk de Dan Allen, un bout de Spring avec Josh Long… bref un très bon Devoxx.

Le bilan pour moi est ultra positif. J’ai retrouvé l’esprit du JUG Summer Camp : décontracté mais avec du fun. J’ai aussi apprécié de pouvoir vraiment mieux échanger avec les autres speakers. La conférence n’est pas trop grosse, et le super diner des speakers avec repas marocain, restera aussi un bon souvenir.

Enfin comme je n’organise pas ce Devoxx, cela m’a donné l’occasion d’être speaker, de présenter en Français,  et de participer aux échanges avec les conférenciers, sans aucun stress. devoxx_moto_badr_2015

Je conseille sincèrement l’expérience Marocaine, car il y a beaucoup de gentillesse et de professionnalisme dans l’équipe.

Dans les autres anecdotes : la Keynote qui démarre à 9h05 au lieu de 8h30 (car il n’y avait personne à 8h30) avec la moto qui monte sur scène. Ensuite les gens qui vous demandent des autocollants Devoxx France, le taxi qui veut absolument savoir si je suis un journaliste sportif, l’équipe de foot de la Guinée Equatoriale qui dormait dans notre hôtel, le taxi Uber qui n’est jamais venu et qui a prit 30 Dirham, les magasins à l’aéroport avec des prix en euros, et ce beau service à thé made-in-china à 19 EUR, la balade dans le Petit Taxi Rouge à 5, où tu dois te plier en deux pour te cacher au carrefour car on ne doit pas être 5 dans la voiture, la bière Casablanca bue sur une terrasse de l’hôtel avec la clim à fond dehors, la photo où tu te dis que @zepag et @waxzce sont peut-être frères….

Bref tout ceci m’a donné une pêche incroyable et je remercie les organisateurs de Devoxx Maroc, les participants et toutes les personnes croisées pendant cette semaine. Nous avions besoin de toute cette énergie positive.

Vraiment, allez à Devoxx Maroc l’an prochain, je vous garantie une belle dose d’émotions, surtout de la joie 🙂

 

 

 

 

Une pensée sur « Devoxx Maroc 2015, de l’émotion »

  1. Sympa, j’ai vécu aussi la salle moitié pleine et qui s’est rempli à la dernière slide, le lab que je faisait avec comme seul ordinateur dans la salle : le mien :p etc. Sauf que c’était super bien, les gens qui me disent : c’est dommage si on connaissait ça il y a quelques temps on aurait résolu pas mal de soucis de perf de nos applications (j’ai fait une introduction à la performance & tuning).

    De très bonnes discussions avec Quentin, on a passé une après midi ensemble, avec Guillaume scheibel que je connaissais depuis le hacking health de Strasbourg, Anthony Quérouil avec qui on parlait de Freelance, micha de docker, toi même pendant quelques minutes et la liste est longue 🙂

    Ce devoxx était mon premier devoxx de 3jours et en même temps ma première conf où j’ai pu être speaker, ça m’a bien motivé à progresser à apprendre et à partager avec la communauté des passionnés. Prochain objectif : parler dans un autre devoxx!

Les commentaires sont fermés.