2015-06-03 12.41.48
Web2Day 2015

Web2Day est l’une des conférences les plus importantes pour la communauté des Startups en France. Pour cette 7ème édition 2015, les organisateurs avaient ouvert une track technique, Tech2Day. Après un passage via un CFP (que tout le monde reconnaîtra) je suis donc venu pour parler Redis et Elastic Search.

La conférence annonce plus de 2300 participants. Organisé dans un cadre magnifique et très post-industriel, l’ambiance et le lieu sont vraiment tops. 3 salles principales, et une 4ème salle pour la partie Tech, un peu à l’écart. Le programme général est centré sur les attentes du monde des Startups et des jeunes entreprises. Financement, développement, e-commerce, réseaux sociaux, etc. Les organisateurs mettent en place plusieurs conférences type « table ronde », ce qui permet d’avoir des débats et donc une conférence bien animée.

En tant que « développeur », j’ai pu écouter des présentations assez diverses. Ceci permet de faire un grand écart entre un sujet Internet of Things comme Rafi Haladjian (FranceNet, Nabaztag, Sen.se avec Mother…) et des sujets hard-core developers comme Rust par Steve Klabnik (langage Rust, super speaker).

A noter l’absence de Marc Simoncini, annoncé mais qui n’a pas pu venir.

web2day_raffi

Personnellement j’ai moins accroché sur les sujets qui n’étaient pas Tech2Day. J’ai bien tenté quelques passages pour profiter de l’occasion et me forcer à découvrir d’autres univers. Mais force est de constater que les 2 univers (les tech d’une part, les non-tech d’autre part) ne se mélangent pas beaucoup.

Web2Day est aussi un moment très convivial, qui permet de rencontrer une bonne partie des acteurs du monde numérique. Les médias numériques (FrenchWeb avec Richard Menneveux, Rude Baguette avec Liam Boogar) et tout un ensemble de startupers.

Web2Day organisait aussi un concours de Startup, avec plus de 50 sociétés sur la ligne de départ. Bref un moment sympa à vivre. J’espère pouvoir venir plus longtemps l’année prochaine et faire venir plus de développeurs (toi lecteur, vient !).

tech2day_rust

Côté présentations techniques, c’était super sympa. On croise quelques têtes connues (@agoncal, @ndeloof, @dpilato, @ptit_fred) ainsi que des speakers internationaux comme Brendan Mc Adams, Bodil Stokke ou Anthony Ferrara (Google). Le line-up était assez poussé dès la première année.

Pour vous en dire un peu plus, Brendan Mc Adams est passé chez Netflix, TypeSafe et MongoDB. Autant dire que le bonhomme connaît pas mal de sujets sympas 🙂 Bodil est déjà venue à Devoxx France. Elle est basée à Londres, s’auto-proclame évêque du diocèse de la Church of Emacs du Greater London, vous présente Clojure, CoffeScript ou Scala avec le sourire, et bref, cartonne en conférence. Anthony Ferrara est l’un des meilleurs experts du côté PHP, qui développe aussi avec Go et en Haskell. Sa présentation sur la programmation pilotée par les types était sympa. Dans le même style, j’avais beaucoup aimé la présentation « Type-Directed Development » de Clément Delafargue (Type-Directed Development) à Scala.IO France.

Hop un petit souvenir avec Bodil et Brendan en bas à gauche, et Steve Klabnik (bonnet noir, assis à ma gauche)

web2day_speakers_2015_tech2day

Côté les trucs à vivre plutôt qu’à raconter, j’ai beaucoup aimé Nantes. Nous sommes allés diner dans le vieux Nantes, dans une Crêperie Loire-Atlantique (pas pareil qu’une Crêperie Bretonne, on est pas en Bretagne) puis ensuite dans un Bar Irlandais où les 83 Whiskies nous attendaient. Je conseille aux non-connaisseurs d’attaquer au Whisky Japonais comme ceux de la maison Nikka. Si vraiment vous êtes amateur, vous pouvez acheter les yeux fermés du Miyagikyo 15 ans d’âge. On a tenté d’autres trucs Ecossais et Canadien… mais personnellement je n’aime pas trop. Pour information, le vainqueur de l’OIWS était le Whisky Kavalan, qui vient de Taïwan. Les meilleurs Whiskies selon moi sont asiatiques et pas écossais.

Pour terminer, bravo à l’organisation des équipes du Web2Day. Nous sommes au niveau d’une conférence internationale avec une organisation parfaite. Vraiment, j’ai apprécié l’accueil et le déroulé général des conférences. Cela fera encore quelques idées à prendre pour améliorer l’organisation de Devoxx France.

 

 

 

Une pensée sur « Web2Day 2015 »

  1. Merci pour l’article par contre, juste une petite rectification, le Tech2Day ce n’était pas la première fois, c’était la deuxième 😉 L’année dernière ça s’appelait Dev2Day

    Voilà merci sinon pour ce retour 🙂

Les commentaires sont fermés.