17 octobre 2013, il est 6h et la journée commence pour moi par un bug avec le GPS de la voiture.

Saleté d’informatique.

Direction Rouen, pour la première édition de la conférence Codeurs en Seine. La conférence a lieu à l’Université. Elle est organisée par 3 associations : NormandyWebExpert (#NWX) / NormandyAgile et enfin le Normandy JUG.

Chacune des associations a organisé sa track. Web, Agilité et Java. 200 personnes, pas mal d’étudiants, 25 speakers, le tout gratuitement. Si vous aimez le JUG SummerCamp à la Rochelle, Codeurs en Seine est pour vous.

Keynote d’ouverture par Pierre Pezziardi

Keynote d'ouvertureAprès le mot des organisateurs puis des sponsors, nous avons la chance d’avoir Pierre Pezziardi, associé fondateur de helloMerci, une plateforme de crowd-funding, co-fondateur et ancien d’OCTO Technology. Sa keynote autour du métier de développeur, débute par la question « Fier d’être développeur ? ». La réalité du métier de développeur informatique n’est pas aussi rose que dans le film « The Social Network ». Un très faible pourcentage de développeurs effectue le parcours de développeur en startup ou petite entreprise innovante. Plus de la moitié des jeunes diplômés débutent par le parcours dans une SSII, société de service. La vie en startup reconnaît tout d’abord l’importance de rassembler ceux qui ont des idées (les penseurs) de ceux qui les mettent en oeuvre (les faiseurs). Dans un grand groupe ou chez un client, avez-vous déjà rencontré vos utilisateurs finaux ?

Durant sa présentation, une idée m’a particulièrement intéressé. Lorsqu’il était responsable et consultant chez OCTO, il a eu l’occasion de mettre en oeuvre toutes sortes d’idées pour améliorer le SI. Son constat cependant est assez glacial. En réussissant plusieurs projets dans différentes structures, cela n’a conduit qu’à un optimum local. Le service du Risk Managment par exemple a eu d’excellents résultats. Mais comme aucuns intérêts ou bonus ne motivaient les chefs lorsqu’ils collaboraient, l’ensemble du SI n’était pas optimisé. Imaginez une équipe de foot dans laquelle vous auriez 2 super joueurs, très bien payés, qui seraient récompensés pour chaque but individuel, mais pas pour la qualité de leur jeu collectif.

Scrum ou Agilité… tout ceci améliore la communication entre les penseurs et les faiseurs. Mais malheureusement il n’y a pas encore de recettes pour des entreprises classique type banque, assurance, mutuelle dont l’informatique pourtant représente le coeur du métier. Retirez l’informatique d’une Mutuelle… d’un service comme Pôle-Emploi…

Il rappelle au passage la fameuse Loi de Conway.

« Des organisations qui désignent leurs propres systèmes informatiques, sont contraintes à construire des systèmes d’informations qui ne sont que la copie des structures de communication de ces structures »

J’ajoute à cela que : « La qualité de la communication entre 2 équipes informatiques se reflète dans l’architecture et les choix techniques lorsqu’elles doivent collaborer ou interagir ensemble. »

Il dresse au final un bilan assez lourd de l’informatique dans les entreprises actuelles. Non, nous ne sommes pas forcément fiers d’être développeurs. Pourtant, lorsque l’on retire le contrôle et que l’on fait confiance, le constat est sans appel. Des équipes améliorent leurs productivité. L’ambiance et le service rendu au client final est meilleur. Faire moins et mais faire mieux semble être sa conclusion. Soyons courageux et essayons de trouver chacun quelque chose à améliorer, à décloisonner. Prendre l’ascenseur au lieu d’envoyer un email incendiaire. Décrocher son téléphone… Fixer un ordre du jour pour une réunion ou savoir dire non…

Résumé de la journée

J’ai ensuite suivi les conférences suivantes, pour lesquelles je ne vais pas forcément prendre le temps de vous résumer chaque présentation, mais en tous les cas vous donner mon R.O.T.I (Retour sur le temps investi)

– Live Coding and Testing with Javascript, Jean-Laurent de Morlhon, lire mon compte-rendu détaillé, ★★★★☆
– Les performances Webs, Jean-Pierre Vincent, ★★☆☆☆ bon speaker, présentation complète. Cependant trop d’informations sur les slides, où finalement le participant lit sans écouter le speaker.
– Continuous Delivery chez CapitaineTrain.com par Frédéric Ménou ★★★☆☆ rien à dire sur la forme, c’était vivant, clair et intéressant. La présentation n’était pas forcément accessible à des débutants ou aux étudiants. Par contre, de bonnes idées et des pratiques intéressantes. N’hésitez pas à inviter Frédéric via les BrownBagLunch.
– Live Coding, David Gageot, ★ ★ ★ ★ ★ simplement la meilleur démonstration de live-coding que j’ai vu. J’avoue avoir débuté à suivre une autre session, sur le web, mais le speaker ne m’ayant pas convaincu, je suis allé voir ensuite la présentation de David. A voir d’urgence.
– Javascript pour les Javaistes, Christophe Jollivet, ★ ★ ★ ☆ ☆ présentation très claire pour les débutants en Java, qui doivent se mettre à Javascript. A titre perso, j’avoue ne pas avoir appris grand chose. J’ai bien aimé la fin de la présentation sur l’écosystème Javascript. Il y a matière pour faire une présentation d’une heure uniquement sur les outils et les frameworks à connaître dans le monde JS. Donc si Christophe refait un sujet autour de ce point, il faut aller le voir.
– Software Craftsmanship, Jean-Laurent de Morlhon, ★ ★ ★ ★ ☆ Pour moi, c’est surtout la 2ème partie qui était à suivre. Je reviendrai sur cette présentation dans un article séparé.

Conclusion
Franchement, c’était très sympa. A une heure de Paris, dans un endroit sympa avec de grands amphithéâtres de 300 places, le lieu est parfait pour la conférence. Il y avait d’excellents sujets à voir, et parfois le choix était difficile. InfoQ France était présent, et a enregistré quelques présentations, que nous pourrons donc revoir sur le site InfoQ.FR prochainement.

Nous avons terminé la journée avec l’enregistrement du podcast NipDev, animé par Fabrice Croiseaux, en compagnie de José Paumard, Eyal Lezmy et Alexis Moussine-Pouchkine.

Rendez-vous l’an prochain et encore bravo aux organisateurs.

3 réflexions sur « Codeurs en Seine 2013 »

  1. Salut,

    merci pour le retour sur la conférence.
    Concernant la dernière partie, je l’ai faite en une heure avec des démos lors du JugSummerCamp cette année.
    Les slides sont sur Slideshare et les projets de démo sont sur GitHub (cf la dernière slide).

    Christophe

  2. Très intéressant ! Il y a des idées qu’on prendre des autres, mais je pense que c’est surtout il faut faire des choses qui correspondent à notre personnalité pour bien avancer et pour réussir.

Les commentaires sont fermés.