Photo par jlastras - Flickr - Licence Commons Creative
Photo par jlastras – Flickr – Licence Commons Creative

Voici la suite d’un retour d’expériences sur différentes API et outils webs que j’utilise pour mes clients

  • Analyser le parcours client et détecter les circuits des visiteurs
  • Géolocaliser l’adresse IP de vos visiteurs
  • Intégrer les commentaires des visiteurs
  • Prendre en compte les idées/suggestions de vos visiteurs
  • Accepter des paiements par Carte bancaire

Analyser le parcours client et détecter les circuits des visiteurs

Cas d’usage : le responsable produit/marketing souhaite analyser l’activité des visiteurs du site Internet. Pour cela, il doit disposer de tableaux de bords, afin de suivre l’évolution des ventes, les points de sorties ou le comportement des utilisateurs du site.

Solutions utilisées : Chartbeat, Mixpanel et Google Analytics

Google Analytics a tout d’abord une vision quantitative et technique du flux de visiteurs de votre site. L’outil est indispensable pour découvrir le nombre, la fréquence et l’origine de vos visiteurs. Analytics permet de voir aussi le taux d’utilisation entre mobile/desktop ainsi que la part par type de navigateur. Ceci permet d’éviter des efforts inutiles lorsque par exemple IE6/IE7 ne représente que 2% de votre traffic.

Mixpanel ne m’a pas personnellement convaincu. Il fonctionne avec du Javascript que l’on insère dans les pages. Il permet par exemple de créer un « tick » lorsque l’utilisateur clique sur le bouton « Acheter » de votre site. Cependant il faudra qu’un développeur Web effectue l’intégration pour que Mixpanel donne sa pleine puissance et son utilité. Si la structure de vos pages est souvent modifiée, il sera nécessaire de reprendre le code. Enfin sur Zaptravel, l’overhead était trop important par rapport aux autres applications JS. Testez-le cependant, car la partie analytique est très bien faite.

Chartbeat est activé sur Zaptravel. Par rapport à Analytics, il permet de donner une vision plus métier et moins technique. Pas besoin d’un PhD en analyse de données pour comprendre ce qu’il s’est passé sur votre site ces derniers jours. Je n’ai pas encore assez de recul pour vous donner mon avis, on y reviendra.

Géolocaliser les IPs de vos visiteurs

Cas d’usage : vous souhaitez adapter votre site à l’origine géographique de vos visiteurs. Par exemple sur Zaptravel, cela nous permet de configurer une ville de départ, et de vous proposer des prix adaptés à votre ville.

Anti-pattern : vouloir détecter la langue du navigateur de vos visiteurs. Pour cela il existe déjà l’entête HTTP Accept-Language.

Avant d’utiliser un service Web, sachez qu’il est possible d’effectuer une localisation géographique de vos visiteurs via HTML5. Prenez ce code par exemple tiré du site W3Schools:

<p id="demo">Click the button to get your coordinates:</p>
<button onclick="getLocation()">Try It</button>

<script>
var x=document.getElementById("demo");
function getLocation(){
 if (navigator.geolocation){
    navigator.geolocation.getCurrentPosition(showPosition);
 } else{ 
    x.innerHTML="Geolocation is not supported by this browser.";
 }
}
function showPosition(position) {
  x.innerHTML="Latitude: " + position.coords.latitude + "<br>Longitude: " + position.coords.longitude; 
}
</script>

Cependant cela ne fonctionne pas avec Microsoft Internet Explorer 8, mais déjà presque 87% des navigateurs du marché (mobile et desktop) selon le site « Can I use... »

Pour Zaptravel nous avons fait le choix d’utiliser une API Web, et donc de prendre l’adresse IP du visiteur pour la localiser. Nous utilisons MaxMind.com, qui fournit un Web service pour localiser automatiquement le visiteur selon son adresse IP. Ceci permet de récupérer la ville, puis de retrouver l’origine la plus proche dans notre base.

http://www.flickr.com/photos/aminaelahi/
Licence Commons Creative – Photo par aminaelahi

Intégrer les commentaires des visiteurs

Il y a plusieurs types de commentaires. D’une part les commentaires sur du contenu, type Blog. D’autre part la prise en compte des idées et des suggestions, ce qui est un autre sujet à part entière. Si vous souhaitez simplement permettre de laisser un commentaire sur votre site, Disq.us est l’une des solutions les plus répandues. On apprécie la mise en place facile, l’intégration avec les réseaux sociaux et la possibilité pour les visiteurs de noter les commentaires des autres personnes.

Prendre en compte les idées/suggestions de vos visiteurs

Cas d’usage : vous développez un nouveau service innovant et vous aimeriez avoir des panels d’utilisateurs, afin d’améliorer votre produit. Par la suite, vous souhaitez avec une solution de la gestion de la relation client pour votre site.

Solution : UserVoice, Service Cloud de Salesforce, OpinionLab ou GetSatisfaction

Si vous cherchez une solution pour prendre en compte les suggestions et les idées de vos visiteurs, UserVoice est l’une des plateformes les plus intéressantes. Chaque visiteur peut poser des questions et ouvrir des tickets d’incident. Lorsque vos collaborateurs répondent aux questions, ceci vous permet alors de créer une base de connaissances avec les questions souvent posées. Vous pouvez aussi utiliser UserVoice pour prendre en compte les idées d’amélioration. Cependant c’est d’abord une plateforme de gestion de la relation client, qui vous permet d’aider vos clients.

Toutes ces solutions s’intègrent avec du Javascript côté client. Après avoir intégré une librairie, en général la configuration est simple et rapide.

Il existe d’autres solutions pour dialoguer en direct sur le site. Pour Zaptravel, nous utilisons Olark. Ce système permet d’intégrer un « Chat » (système de messagerie instantané). Côté développeur, cela demande 10mn d’efforts. Après avoir ajouté un peu de Javascript, vous avez alors en quelques instants un système parfaitement fonctionnel. Pour 44 USD par mois, c’est très compétitif et pratique. Côté visiteur, une interface Javascript permet au client de discuter avec un opérateur. Côté Zaptravel, Olark fonctionne avec des clients de messagerie instantanée XMPP/Jabber comme iChat, Google Talk Adium, GTalk, etc. Lorsqu’un visiteur discute avec nous, Olark nous donne les pages webs qu’il a visité, son adresse IP, sa langue et le type de navigateur. Très pratique pour suivre et aider les clients en temps réel.

Et ça marche ! Nous avons trouvé des contacts locaux dans des pays, des personnes pour le marketing, des étudiants à la recherche de stage, et aussi… de vrais clients.

Accepter des paiements par carte bancaire

Cas d’usage : vous souhaitez permettre à vos clients de payer avec une carte de paiement sur votre site Internet. Après avoir contacté les banques, vous êtes refroidi par les frais bancaires et la complexité technique pour intégrer les solutions. De plus le support des cartes de paiement étrangères type Amex ou MasterCard n’est pas possible…

Solution utilisée : Paypal pour l’express-board mais MangoPay, Stripe ou Paymill si c’était à refaire en 2013.

Paypal a l’avantage d’être simple et largement utilisé par les particuliers. Cependant l’API technique n’est pas si simple, je me souviens avoir passé 3 jours pour correctement faire fonctionner le paiement avec ou sans T.V.A sur l’express-board. Bref… si c’était à refaire je prendrai une solution intégrée comme MangoPay.

MangoPay tout d’abord c’est moins cher. Sur une facture à 179.40 EUR TTC pour l’express-board, Paypal prend 6.35 EUR de frais soit environ 3.53%. MangoPay est à 1.8% + 0.18 EUR, soit 2 fois moins cher. Mais ce n’est pas tout.

Concernant l’express-board j’ai codé tout le backoffice pour le suivi de la facturation, ce qui demande 20 à 30 jours/homme de travail pour que cela soit bien fait. Emission de facture, envoi par email, rappel facture impayé, gestion des avoirs, gestion des codes bonus, gestion des abonnements… Paymill propose le support des paiements récurrents type abonnement, ainsi qu’une bonne documentation pour le développeur pour tester.

Enfin ce type de solution s’intègre souvent facilement avec les progiciels d’e-commerce PHP comme Prestashop, Magento ou OXID.

Conclusion

J’espère vous avoir fait découvrir quelques solutions webs avec ces deux articles. Il y a un eldorado pour les développeurs, prêt à adapter et à porter certaines idées en Europe. Aux USA, le développement et l’intégration de services Webs est le standard de-factor lorsque l’on développe une solution. Je pense que vous serez amené de plus en plus à devoir connaître les différentes API et services, afin d’éviter de réinventer la roue.

Nous pourrions imaginer par exemple un site pour l’appel aux conférenciers pour Devoxx France codé avec cette approche. Authentification via OpenID, gestion des commentaires avec Disq.us, envoi d’emails via Mailjet, gestion du contenu via Github, où chaque speaker pourrait faire un pull-request pour pouvoir modifier sa bio…

Bref… à suivre.