Accueil » Devoxx, Java

Retour sur Devoxx 2012 et infos sur Devoxx France 2013

14 novembre 2012 863 affichages Un commentaire


Depuis 2008 je participe à la conférence Devoxx, en Belgique. En quelques mots, si vous n’avez pas entendu parler de Devoxx, il s’agit de la première conférence en Europe pour les développeurs autour de la plateforme Java.

Cette année, c’est super décontracté. L’an dernier nous préparions dans le plus grand secret l’annonce de Devoxx France, la petite soeur de Devoxx. Après le succès de la première édition en France en avril dernier, Devoxx France aura lieu cette année du mercredi 27 au 29 mars 2013, à Paris, à l’hôtel Marriott.

Plus de 200 français ont cependant refait le voyage cette semaine vers Anvers, au Metropolis. Au total, nous sommes plus de 3400 développeurs. Cela représente un nombre impressionnant de personnes, de rencontres, de discussions et de bons moments en dehors des conférences. Plusieurs JUG Leader sont présents, venu des 4 coins de la France.

Le contenu
Côté contenu, lundi et mardi voici ce que j’ai vu. J’attaque par curiosité par l’Université sur Play2, afin de voir aussi les dernières nouveautés et pour profiter de Guillaume et Sadek. L’après-midi commence par la session de José Paumard, du Paris JUG et co-organisateur aussi de Devoxx France. Sa session a rencontré un beau succès. Je me suis baladé de salle en salle. Cela parlait Grails2, HTML5, WebApp, JavaEE.

A propos des thèmes, cette année on note une belle présence de Java avec les nouveautés du JDK8. Ce mercredi après-midi, ce n’est pas moins de 3 conférences à la suite sur ce thème.

Sur le thème du Web, j’ai vu de bonnes présentations sur HTML5, JavaScript et particulièrement Angular.JS. J’ai assisté mardi après-midi à un atelier sur AngularJS, un framework similaire à Backbone, fait par les équipes de Google. Je vous encourage à découvrir cet outil et à prendre le temps de faire les tutoriaux. Pour ma part, la salle était pleine, et je suis allé voir la présentation de Google sur les performances.

La meilleure session pour moi était mardi après-midi, sur les performances HTTP. Google pendant 3 heures, avec des démonstrations et des explications à faire pleurer ton Internet Explorer, c’était tout simplement génial. Ilya Grigorik de Google, est un très bon speaker. Sur le fond, je suis reparti après 3 heures avec pleins d’idées pour notre produit. Nou avons commencé par les présentations classiques sur tout ce qui CSS,JS, chargement de DOM. Nous sommes allés voir la stack TCP, il s’est baladé dans les différentes propositions du protocole HTTP 2.0, dérivé de SPDY.
Je pense que je prendrai le temps de rédiger un bon article de Blog à la Touilleur sur cette présentation de Google.

Pour ce qui est moteur de tests, Testacular m’a donné une belle impression même si le speaker a bien foiré sa démo. Que s’est-il passé ? Lorsque vous faites une démo, pensez que la résolution de votre écran va passer en 1024×768. Réfléchissez à votre démo pour ne pas chercher vos fenêtres lamentablement et passer pour un pingouin. Je conseille aussi de créer une session utilisateur différente de celle que vous utilisez habituellement. Ainsi, très peu d’applications seront démarrées. Pas de iChat ou de skype qui démarre pendant que vous présentez. Votre fond d’écran doit être vide, évitez de faire comme moi qui avait laissé une fois « Lettre_Rappel_impayé_Life_and_company.pdf » sur mon bureau…

Lors du Workshop Angular, nous avions Node.JS pour la partie serveur, Jasmine pour écrire nos tests unitaires en JS et donc Testacular pour faire tourner les tests dans un navigateur.

Si vous voulez être speaker à Devoxx France 2013, sachez que l’appel aux orateurs ouvrira d’ici la fin novembre, à priori la semaine prochaine. Regardez les thèmes et les présentations de Devoxx 2012 CRaSH(Common Reusable Shell) de Julien Viet et Alain de France. Allez découvrir cet outil, qui est vraiment intéressant et innovant. En fait, tout développeur utilise un terminal. Nous sommes en 2012, et malgré la puissance des interfaces, nous utilisons encore beaucoup la ligne de commande. Ce principe fait qu’il est facile d’apprendre CRaSH. La motivation du projet est simple : permettre d’outiller une JVM, de se connecter à son application Java comme si vous vous connectiez à un serveur. Julien a fait plusieurs démonstrations. Allez découvrir cet outil sur le site https://code.google.com/p/crsh/

Conclusion des 2 premières journées
Ces 2 premiers jours étaient chargés. J’ai eu le sentiment qu’il y avait encore plus de monde. Côté organisation, il y a plusieurs nouveautés. Tout d’abord, chaque participant se voit remettre un bracelet en tissu clipsé avec une puce RFIC. Ceci permet à chacun de voter dans les salles sur la qualité des speakers. Les exposants disposent d’équipements prêtés par Google afin de scanner les badges des participants.
Autre nouveauté : un ordinateur avec une carte Raspberry PI permet d’afficher le programme de chaque salle. Ceci permet de piloter à distance l’affichage de chaque salle, afin de réorganiser facilement les dispositions.

A suivre…

Un commentaire »