Dernière minute : le Montpellier JUG a ouvert ses portes début avril, ce qui fait que nous avons aujourd’hui plus de 17 Java User Group en France en comptant les JDuchess. Les Java User Group sont des associations type loi 1901 à but non lucratif, créés par des bénévoles de la communauté Java. Elles permettent de réunir chaque mois des groupes d’utilisateurs et de développeurs. C’est une excellente opportunité pour rencontrer d’autres développeurs et pour pouvoir nouer de nouveaux liens. Grâce aux JUGs, de nombreuses entreprises via le support financier qu’elles peuvent apporter, se font connaître de la communauté. Le Paris JUG par exemple rassemble chaque mois plus de 210 passionnés. La demande est tellement forte que chaque mois, les places partent en quelques heures. Les JUG fonctionnent grâce à l’aide financière de différentes entreprises, indépendamment de Sun-Oracle. Ce sont des groupes fermés aux vendeur, plutôt financé par les utilisateurs. Si vous êtes étudiant à la recherche d’un stage, développeur dans une SSII ou tout simplement utilisateur, n’hésitez pas à venir assister à l’une de ces réunions, organisée gratuitement le soir. Si vous voulez donner un coup de boost à votre carrière, tentez le coup une fois au moins.

La communauté des JUG en France a dépassé largement ses voisins proches depuis fin 2009. Sur les quelques 450 JUG dans le monde, la communauté Francophone est donc assez importante. Oracle, depuis le rachat de Sun, a tenté de se rapprocher de la communauté des JUGs. Il faut savoir qu’historiquement, Oracle a aussi des Oracles User Groups. Cependant ces groupes n’ont rien à voir avec les JUG, que ce soit par rapport au public recherché, ou par rapport à l’objectif visé. A ce jour, les tentatives de rapprochement n’ont pas donné grand chose. Les JUG ont tout intérêt à garder, à mon avis, leur indépendance par rapport à Oracle. Il serait cependant pratique que les JUGs disposant de moyens financiers plus important, puissent aider les JUG en démarrage. Cela demande de l’organisation et une structuration juridique un peu plus complexe que notre système actuel.

Si vous travaillez chez un éditeur ou une SSII, regardez avec votre patron s’il n’est pas possible d’aider les JUG en devenant sponsor. C’est un excellent moyen de se faire connaitre, afin de recruter des développeurs passionnés.

Liste des différents Java User Group en France :
1- le Montpellier JUG (Montpellier, Languedoc-Roussillon)
2- le Lorraine JUG (Nancy, Lorraine)
3- l’ElsassJUG (Strasbourg, Alsace)
4- le Breizh JUG (Rennes, Bretagne)
5- le Tours JUG (Tours, Centre)
6- le Bordeaux JUG (Bordeaux, Aquitaine)
7- le Nantes JUG (Nantes, Pays de la Loire)
8- le Riviera JUG (Sophia-Antipolis, Provence-Alpes-Côte d’Azur)
9- le Normandy JUG (Rouen, Haute-Normandie)
10- le Paris JUG (Paris, Ile-de-France)
11- le Lyon JUG (Lyon, Rhône Alpes)
12- le Chti’ JUG (Lille, Nord)
13- le Poitou Charentes JUG (Niort, Poitou Charentes)
14- le Toulouse JUG (Toulouse, Midi-Pyrénées)
15- le Marseille JUG (Marseille, Provence-Alpes-Côte d’Azur)
16- l’Alpes JUG (Grenoble, Rhône Alpes)
17- les JDuchess France (France entière)

A ces Java User Group, nous pouvons aussi ajouter nos cousins francophones :
le Geneva JUG créé par des Français qui travaillent à Genève en Suisse
le yaJUG situé à Luxembourg, qui regroupe chaque mois des Luxembourgeois et des frontaliers venus de Belgique ou de France.
le JUG Lausanne en Suisse Romande

Longue vie aux JUG !

3 réflexions sur « Plus de 17 Java User Group en France (avril 2011) »

Les commentaires sont fermés.