Dans quelques jours, une bonne partie de la communauté Java sera à Anvers en Belgique pour participer à Devoxx. Les Français cette année seront plus présents. Il y a 2 ans nous étions à peine une centaine, sur 3000 participants. L’an dernier il y a eu un peu plus de Français mais moins de participants au total, avec 2800 personnes. Cette année, la conférence a été remplie. Il ne reste plus aucunes places. Si vous vouliez y aller… c’est trop tard. Avec 3200 participants, plus de 80 speakers, environ 45 pays représentés, et surtout la venue de presque 70 JUGs, c’est le plus gros événement de la communauté Java.

JavaOne est devenue une grosse conférence siliconée sans intérêt. Les rares Français qui y sont allés en septembre dernier n’oseront pas dire que c’était nul. Comprenez-les : un ticket d’entrée dont le prix est au dessus de 1000 USD… cela fait mal. Et pourtant je vous l’annonce en exclu, JavaOne aura bien lieu du 2 au 6 octobre 2011, toujours à l’hôtel Hilton dans les mêmes conditions que cette année.

Devoxx c’est le contraire. Avec un prix d’entrée de 100 EUR par jour, vous pouvez rester la semaine et vous en sortir pour un budget raisonnable. La conférence est divisée en 2 grands moments. Du lundi au mardi soir, c’est l’Université. Avec moins de monde, c’est un moment dédié à la formation. Il y a de grandes sessions de 3 heures, de la formation continue en quelques sortes. L’an passé je m’étais offert 3 heures sur Amazon avec Chris Richardson par exemple.

La conférence début le mercredi matin jusqu’au vendredi midi. La journée débute à 08h30 et se termine à 22h00. Ces 2 jours sont très chargés. Le mercredi il y a 7 tracks en parallèle avec le choix entre 31 conférences. Au menu, la crème de la crème des speakers Java. Toutes les présentations sont en Anglais, la qualité est toujours au rendez-vous.

Le vendredi se terminera différemment, avec la venue sur scène lors de la Keynote de fermeture de plusieurs têtes connues, dont notre Antonio Goncalvès du Paris JUG, qui fera partie du panel de la discussion sur le futur de Java. Ce sera le vendredi matin, à ne pas louper. Il sera entouré de Joshua Bloch(Google), Mark Reinhold(Oracle), Stephen Colebourne (Spec Lead de la JSR-310), Juergen Hoeller (Spring) et Bill Venners (Scala). Si c’est pas la classe !

Avec ce qui se passe en ce moment autour du langage Java, il est temps que la communauté prenne la parole. Le temps des éditeurs c’était entre 2000 et 2010. Ce temps là est terminé. Aujourd’hui ce qui compte ce n’est pas le langage, ce n’est pas la plateforme, c’est la communauté.

Comme d’habitude je vous ferai vivre la conférence de là-bas avec l’équipe du Paris JUG.

A la semaine prochaine

5 réflexions sur « Devoxx 2010 dans quelques jours »

  1. Je te trouve dur avec JavaOne. Il me semble que beaucoup ont trouvé le contenu très bon mais que, oui la forme (hotel, …) est à revoir. Ce qui n’enlève rien aux qualités de Devoxx bien entendu.

  2. Pour info, dans la keynote de fermeture, je vais « essayer » de prêcher la parole des JUGs. Je n’irai donc pas avec une casquette JCP ou Java EE, mais plutôt représenter les JUG Leaders et donner le point de vue de cette communauté (sur l’avenir de Java, ou plutôt, l’avenir de la communauté Java). Tout un programme… je vous avouerai que c’est un peu intimidant comme expérience d’être autour d’une table avec autant de stars. I’ll do my best.

  3. Ta description de JavaOne 2010 n’est pas super réaliste. En ce qui concerne le contenu, tout le monde s’accorde pour dire que JavaOne 2010 a tenu ses promesses. Voir aussi mon billet sur mon blog
    En passant, tu remarqueras la présence de l’Afrique pour la première fois à Devoxx avec le CongoJUG et JUG-AFRICA. Un mini sommet Java Europe-Afrique sera organisé avec la participation d’Antonio de Paris JUG et bien d’autres leaders Java. Hope to see you there.

Les commentaires sont fermés.