(Note: cet article est une adaptation libre en Français du post en anglais de Bertrand Delacrétaz)

Cher Oracle

Je suis développeur Java. Dans la vie, mon métier consiste à coder des logiciels en utilisant Java, un langage porté par SUN Microsystems depuis des années. Depuis que tu as racheté SUN Microsystems, je comprends très bien que tu fasses des efforts pour porter le langage et la communauté. Mais aujourd’hui je t’écris pour te faire part de ma vive déception. Je reste poli, mais le cœur y est…

Lorsque je développe, j’ai souvent besoin de regarder la documentation du langage Java. Pour cela, le plus simple est simplement de passer par Google. Je saisie le nom d’une Classe dans la zone de recherche et je m’attends alors à trouver la Javadoc. Cela me permet aussi lorsque j’écris des articles sur ce Blog, de donner des références à mes lecteurs afin de leur permettre de trouver de l’information.

Il y a quelques jours, j’ai constaté que tu avais décidé de rediriger les URLs des adresses des pages de la documentation du langage Java.
Je t’explique:
– lorsque tu tapes « IndexOutOfBoundsException » dans Google afin de retrouver rapidement la documentation de cette classe Java, historiquement nous tombions sur l’URL suivante :

http://java.sun.com/j2se/1.5.0/docs/api/java/lang/IndexOutOfBoundsException.html

– mon souci aujourd’hui c’est que cette URL est redirigée vers une obscure URL sur le site d’Oracle:

http://download.oracle.com/docs/cd/E17476_01/javase/1.5.0/docs/api/java/lang/IndexOutOfBoundsException.html

Au nom de la communauté des développeurs Javas, j’aimerai donc que tu reviennes aux URLs classiques, celles que je connais depuis 1996, et qui n’avaient jamais changé jusqu’à aujourd’hui

Bien à toi,

Nicolas

Références:
Dear Oracle, can we have our nice javadoc URLs back?.
Twitter fight for #E17476.
Parlez-en via Twitter à John Clingan, PM de GlassFish qui est conscient du problème.

5 réflexions sur « E17476 Oracle découvre le web : rendez-moi mes URLs Javadoc »

  1. en plus, dans les entreprises, les proxy bloque souvent les URL qui contiennent ‘download’ dans le nom.

    Merci l’Oracle.

  2. Tout le monde en interne (enfin presque sinon on n’en serait pas là) est conscient du problème. Reste à corriger le tir…

    Pour ce qui est du « download » interdit, c’est pour le nom de domaine ou pour l’URL?

Les commentaires sont fermés.