La semaine dernière, Emmanuel Bernard a réalisé un interview de Mathilde Lemée (Blog Java-Freelance.fr et JDuchess), d’Antonio Goncalves (Paris JUG Leader, Java Champion et membre de l’Expert Group de la spec JEE6) et donc de votre serviteur, sur le statut des indépendants dans l’informatique. Le Podcast « Les CastCodeurs » propose régulièrement des rendez-vous sur Java et sur la communauté. Le PodCast est aussi disponible sur iTunes gratuitement. Avec plus de 1000 chargements par mois, c’est un podcast qui a prit sa place et qui marche bien. J’aime beaucoup le ton et le contenu, et je pense qu’Emmanuel et l’équipe ont réussi à créer quelque chose de sympa, qui demande beaucoup de travail.

Pour compléter la longue interview, voici quelques articles publiés l’an passé sur le statut d’indépendant :
Indépendant depuis 14 mois, le bilan publié le 2009-10-18 21:02:57
Les différents statuts juridiques pour les indépendants en informatique publié le 2009-10-20 05:00:23
Les revenus d’un informaticien indépendant en EURL publié le 2009-10-21 02:00:24
Trouver ses premiers clients publié le 2009-10-21 23:55:17

Les 3 interviewés travaillent dans la Finance, en Java, à Paris. Donc nous ne sommes pas représentatifs, mais cela vous donnera quelques idées et quelques informations sur la vie des indépendants. Je déclare que les papiers me prennent 3 à 4 jours par mois, c’est un peu exagéré. Comptez quelques soirées, des papiers à faire de temps en temps.

Devenir indépendant c’est faire de la prospection commerciale, c’est devenir visible. Il y a des indépendants qui travaillent 5 ou 6 ans sans changer de mission, ce qui fait qu’ils n’ont pas à être actif. Et il y en a d’autres qui facturent moins de jours, qui effectuent quelques missions de 3 jours à 15 jours à droite à gauche, ce que j’appelle « papillonner » dans l’interview. Et le deuxième business model est plus difficile, quoique très intéressant je pense pour rencontrer des clients divers.

Concernant les SSII, n’ayant jamais travaillé dans une société de services, je ne peux pas comparer. Je fais cependant une distinction entre une usine à ingénieur et un petit atelier d’artisans avec quelques consultants. Et je pense qu’il faut encore des efforts pour faire connaitre des entreprises différentes, qui sont des SSII mais qui proposent des plus, aux juniors comme aux séniors.

Bonne écoute, le podcast est disponible sur le site des CastCodeurs.

Antonio a donné la raison pour laquelle nous sommes devenu indépendant : nous aimons notre métier, et nous pouvons le faire différemment.

Une pensée sur « Interview les CastCodeurs sur les indépendants »

  1. Bonjour Nicolas.

    Je me posais une question à propos de ton intervention dans ce CastCodeurs.

    Tu es actuellement « indépendant », c’est à dire que tu vends tes services à des clients.

    En même temps, tu as lancé un site d’emploi qui, si j’ai bien compris, démarre plutôt bien.

    Comment envisages-tu la montée en charge (en terme de quantité nécéssaire de travail et de gains) de ce site par rapport à ton activité ? J’entends par là : envisages-tu d’arrêter ton activité d’indépendant, au profit d’un 100% pour ton (tes) propre(s) sites ?

    Merci d’avance,

    Louis

Les commentaires sont fermés.