Image du site Mac-Rumors.com
Le 27 janvier prochain se tiendra « Come See Our Latest Creation« , un événement exceptionnel à San Francisco organisé par Apple. La rumeur court qu’Apple annoncera la sortie d’une tablette. Au format Letter US, cette tablette sera plus légère qu’un MacBook Air, utilisera le système d’exploitation de l’iPhone, et visera avant tout à prendre le marché du livre numérique. C’est donc plus un iBook, avec en ligne de mire les appareils comme l’Amazon Kindle qu’un tueur des mini-PC comme l’ASUS eeePC . Les dernières rumeurs annoncent qu’une caméra sera disponible, afin de proposer la possibilité de faire des vidéos conférences, fonctionnalité absente de l’iPhone pour l’instant. Comme l’ensemble des appareils Apple, l’appareil sera assez dépouillé au niveau des boutons physiques. L’essentiel de l’interface, et donc un clavier virtuel, reprend l’idée du clavier virtuel de l’iPhone. Ceci permet de penser que le support de l’écriture de droite à gauche (Hébreu, Arabe) et que le support d’un grand nombre de langues dès le départ, permettra à Apple de proposer sa Tablette à tout le monde, très rapidement.

Le marché visé par cette nouvelle tablette est tout simplement énorme. Apple ambitionne de prendre le marché du livre éducatif en main. Ce n’est ni plus ni moins qu’un appareil destiné à remplacer les livres et les cahiers dans les écoles. A ce titre, des fonctions de reconnaissance de l’écriture, technologie bien maîtrisé de nos jours, seraient aussi prévues. Je pense qu’il faudra voir cet appareil comme le remplaçant des tablettes en cire de nos ancêtres Grecs, comme le remplaçant du cahier à spirale et des livres de cours, volumineux et coûteux. HarperCollins, McGraw Hill sont des éditeurs ayant dors et déjà fait état de négociations et de contacts avec Apple.

L’appareil sera certainement connecté en permanence à Internet, via Wifi et 3G. Le support du Wifi semble évident, l’appareil étant destiné à être utilisé à la maison, à l’école et dans le monde de l’entreprise. Le support de la 3G semble moins évident, car l’usage nomade n’apparaît pas comme étant quelque chose de prévu. La vision d’Apple semble plutôt de dire que, chaque matin l’appareil se synchronisera et téléchargera les derniers journaux au format électronique, mais qu’une fois dans les transports, l’appareil ne sera pas connecté.

Un article sur iLounge évoque aussi en fin d’article la possibilité que la fonction de partage réseau via Bluetooth de l’iPhone soit utilisé, afin de se servir de son iphone comme « clé 3G » et décharger ainsi l’iTablet de la partie 3G.

Il semble aussi acquis qu’Apple pense utiliser quelques bonnes idées de produits concurrents, comme la prise de note accompagnée de l’enregistrement de la voix. Imaginez que vous êtes un Geek comme moi, dans une conférence Java. Alors que vous prenez des notes sur la table, avec vos schémas, celle-ci enregistre la voix du présentateur. Plus tard, lorsque vous relisez vos notes, en pointant une zone sur l’écran, vous entendrez le passage audio associé à la note. C’est une idée qui existe déjà et dont je vous avais parlé en juin 2008, lorsque Dimitri Baeli d’eXo Platform m’avait présenté le LiveScribe.

En terme de prix, nous pouvons nous attendre à un prix assez élevé. Je pense à quelque chose entre 300 et 400 EUR, la nouveauté va se payer au prix cher. Je ne crois pas que l’iTablet sera vendue par les opérateurs téléphoniques. Je vois plus cet appareil comme un nouveau périphérique informatique, utilisé quelques heures à la maison pour lire ses emails par exemple. Au travail, je vois très bien cet appareil remplacer le bon vieux cahier de prises de notes. Ce sera peut-être aussi un appareil capable de communiquer via BlueTooth avec d’autres iTablet, afin de proposer des réunions animées. Est-ce qu’une fonction de caméra et une intégration d’iChat permettront aussi de proposer de réelles fonctionnalités de conférence ?

Il y a aussi un exercice où Apple est très fort, c’est la désinformation. Il n’est pas exclu que dans 4 jours, aucune tablette ne soit annoncée. Nous aurons peut-être droit à l’annonce d’un mini-Mac, destiné à s’attaquer au marché des microPC par exemple. Personne n’a vu venir le MacBook Air.

Je me souviens d’un soir de janvier 2008 où je vous avais proposé de suivre en direct la retranscription de l’événement. Lorsque Steve Jobs a sorti le MacBook Air de son enveloppe de papier, il y eu un grand moment dans la salle:
Steve Jobs

Je vous donne donc rendez-vous à nouveau mercredi 27 janvier 2010 à 19h00 sur le Touilleur Express. L’événement aura lieu à 10h00 du matin à Yerba Buena Gardens à San Francisco. Tous les fans d’Apple suivront cet événement je l’espère.

Bonne semaine et à mercredi !

11 réflexions sur « Rumeurs Apple de janvier : la iTablet ? »

  1. je suis sceptique quant à la puce 3G dans une tablette.. mais ce genre de tablette va cartonner en 2010!
    comment appréhender ce marché? Les navigateurs web seront optimisés pour afficher du contenu HTML5 offline? Comment vendre du contenu viral sur une tablette? un nouveau monde à explorer!

  2. >Ce n’est ni plus ni moins qu’un appareil destiné à remplacer les
    >livres et les cahiers dans les écoles
    Houla 🙂 un peu fort quand même !
    Personnellement, je suis sceptique sur le fait que cela puisse concurrencer les e-reader. en effet, un e-reader doit
    1/ être aussi confortable qu’un livre papier (donc pas de couleur, tas de tactile, pas de rétro éclairage …)
    2/ avoir une autonomie soit élevée (donc pas de multimédia, video hd, de navigation intensive, de wifi, …)
    bref, ca ne me semble pas compatible avec l’image Apple …

    Sinon, juste deux petites remarque :
    >des fonctions de reconnaissance de l’écriture,
    >technologie bien maîtrisé de nos jours,

    Faut quand même pas exagérer. Ca me fait rire à chaque fois queje vois quelqu’un écrire sur son smartphone avec un descendant de « cursive ». Ca met des plombes et il faut s’y reprendre à plusieurs fois.
    Pour ma part, je crois plus en des solutions plus réalistes telles que http://www.swypeinc.com/, que j’utilise tous les jours sur mon téléphone avec bonheur …

    >Je ne crois pas que l’iTablet sera vendue par les opérateurs téléphoniques

    Ah ? Il ya des gens chezFT qui vont être deçus 😉 :
    http://www.itespresso.fr/le-numero-2-d-orange-vrp-de-la-tablette-islate-malgre-apple-33112.html

  3. Je suis un peu du même avis de cyprien. Quand on voit qu’un iPhone nu vaut 600€, il n’y a pas tellement de raison que « l’iSlate » soit vendue moins de 600€.

    Et à mon avis le device de référence en terme d’hardware, d’OS et d’ergonomie, est plus le laptop que le smartphone. Donc ça sera peut-être encore plus cher !

    Wait and see !

  4. D’après certaines fuites, vu ici et là, le prix serait entre 499$ avec subvention opérateurs et 899$ nu.

    Le hardware a un prix et nul doute que la bebette sera plus musclée qu’un 3GS, on parle de multi-core ARM et de plus de mémoire. Et l’écran de 10 ou 11″.

    Quoi que soit le prix final, ceci pourrait bien révolutionner le monde du poste micro comme l’a fait l’iPhone dans la téléphonie dans son temps.

    Le support AppleStore et son catalogue d’applications diverses et peu honnéreuses, est un formidable pour cet appareil qui pourrait bien remplacer pas mal de PC vieillissants dans les familles a qui on a souvent vendu un matériel sur-dimensionné pour l’usage réel. Famille a qui on n’a jamais parlé des problèmes de virus et autres spywares qui leur ont par la suite empoisonnés la vie.

    Les utilisateurs cibles ne seront probablement pas que des geeks, et très loin de là.

    Go Steve, Go, le Mac a eu 26 ans hier, rend lui hommage demain avec un digne descendant

  5. 300 – 400 euros c’est bien optimiste. Ca la rendrait moins chere qu’un iPhone hors subventions. Je pense plus a un prix de l’ordre de 800 – 1000 euros (hors subventions si elle peut etre subventionnee).

    Jerome

Les commentaires sont fermés.