Note: You can also read this article in English

La conférence Devoxx 2009 est terminée. Au moment où j’écris ces lignes du Thalys, j’ai pleins de souvenirs et de rencontres en tête. Une grosse semaine, où j’ai un peu levé le nez du blog, pour participer aux événements de Devoxx et aux soirées qui suivent. D’où le peu d’articles, mais bon, il faut bien aussi en profiter non ?

Une rencontre
Hier soir, un message sur Twitter donne rendez-vous à 20h30 à tous les Français pour un dernier restaurant. D’ailleurs à part nous, peu de monde restait le soir. Nous voilà avec nos sacs prêt à partir. Arrive un Français dans le Hall. Je lui demande s’il veut se joindre à nous : Patrick Chanezon de Google, bien connu de la communauté Java. Il a effectué une présentation l’après-midi même de Google App Engine en compagnie de Guillaume, qui a présenté Gaelyk. Nous y reviendrons dans un article plus complet.

Patrick a rejoint Google en 2005. Il a tout d’abord travaillé à évangéliser la communauté alors même que Google n’avait que quelques APIs. Il a évangélisé sur l’API Google AdWords, puis Google Checkout, en dirigeant des équipes importantes chez Google, à San Francisco. Depuis l’été 2009, il est maintenant en charge de l’équipe « Client and Cloud advocacy » (advocacy=plaidoyer) afin de promouvoir l’initiative Openweb standard, Google App Engine, GWT et le petit dernier, Go Programming language. D’ailleurs il recrute en ce moment, si vous voulez le rejoindre en Californie, c’est par là.

Une soirée très sympa, où il nous a fait partager son expérience et la vision de Google par rapport à Google App Engine. Parmies les pistes auxquelles réflechissent les développeurs de Google et la communauté, l’ajout d’un espace de stockage pour les fichiers, adressable par URL, est envisagé (un Amazon S3 like). Avec la puissance de Google, la possibilité d’avoir du Map-Reduce aussi est discutée. Et il y a bien entendu l’intégration avec les autres APIs de Google.
Nous apprenons un peu plus sur le fonctionnement de certains produits de Google, sur les technologies utilisées, le tout était passionnant.

4 famous Java guys have met 25 Frenchies
Lors d’une escale technique pour ravitaillement au Bar pendant la soirée, je passe devant une table où 4 personnes discutent tranquillement autour d’un mini-PC. Tiens mais ce sont les JavaPosses ! et les 4 cette fois-ci. Souvenez-vous l’an passé j’avais déjà eu une photo avec Dick Wall et Carl Quinn… (cyrille : c’est mon côté People). Bref j’ai discuté avec eux, et ils sont ensuite venus rejoindre la vingtaine de Français, dont l’équipe du Paris JUG.

Voyez plutôt le résultat : sacré Français !

IMG_5140
De gauche à droite:
Dick Wall, Tor Norbye, Joe Nuxell, Nicolas Martignole (Le Touilleur Express), Antonio Goncalves (Paris JUG and Les Castcodeurs), Stéphane Epardaud (Riviera JUG de Nice) et devant avec un tee-shirt vert, Nicolas de Loof (Breizh JUG), manque Carl Quinn sur la photo.
IMG_5141
IMG_5142

IMG_5144
IMG_5149Tor Norbye, Dick Wall et Patrick Chanezon.

Vendredi matin
Après une nuit bien méritée, nous avons terminé Devoxx par 12 conférences divisées en 4 salles. J’ai sélectionné ce matin des sujets plus reposants.
– Gaming Java FX : comment coder un jeu avec Java FX, le moteur physique, les collisions
– Apache Tapestry 5 par H.Lewis Ship : très bonne présentation du framework Tapestry 5 par son fondateur
– Project Lombok : un outil pour Eclipse qui permet d’annoter ses Beans et de retirer le code inutile. Très sympa

A priori d’après un sondage, la conférence sur « Pomodoro Technique » par Staffan Nöteberg était bien, ainsi que la conférence « The web on OSGI, here is how » par Don Brown. La première conférence, dont Eric Lefevre a déjà parlé sur son blog, est une technique pour se concentrer sur une tâche. La présentation sur OSGI et le Web était un retour sur expérience d’un gars qui a réellement fait des projets avec OSGI. D’après ceux qui y sont allés, cela remet OSGI dans son contexte.
Souvenez-vous que vous pourrez retrouver les conférences dès la semaine prochaine sur le site Parleys.com pour 49 EUR pour 6 mois.

La meilleure conférence ?
Enfin nous avons terminé par un dernier repas entre Français, et le sujet était de demander à chacun le nom de la conférence qu’il a préféré. Celle qui a marqué les esprits, c’est la présentation de Robert C.Martin dit « Uncle Bob« . Ce gars est tellement célèbre qu’il a même sa page sur Wikipedia.

Ensuite pour moi les présentations qui m’ont le plus marquées, sans ordre particulier
– Amazon EC2, 3h de présentation et de retour sur expérience, passionnant
– Google App Engine et surtout Gaelyk, la claque tout simplement par G.Laforge
– Agile Myths par Scott Ambler. Quelqu’un qui nous ramène sur Terre par rapport à l’Agilité
– La Keynote d’ouverture avec la présentation de JEE6 par R.Chinnici et L.Champenois

J’ai eu du mal avec les présentations Scala, c’est mon petit regret cette semaine. J’aurai aimé aussi assister à la présentation sur Clojure, au show des JavaPosses, à d’autres présentations, mais je compte me rattraper sur Parleys.com.

Conclusion
Devoxx 2009 est la conférence à laquelle les Français doivent aller. Le côté communauté, les rencontres, les présentations, et le fait que le tout soit à 2h de Paris, 3h de Tours, oui c’est faisable même pour 2 jours seulement.

Il ne me reste plus qu’à vous écrire 6 ou 7 articles, mais là tu vois, je suis un poil fatigué, donc je vais prendre mon temps.

A bientôt !

2 réflexions sur « Devoxx 2009 : dernière soirée, dernière journée »

  1. Comment Java ?

    Pourriez-vous m’aider à élucider une énigme ?

    N’avez-vous pas trouvé étrange l’absence complète de Microsoft à Devoxx 2009 ?

    J-M

  2. En 2008 Microsoft était là mais le stand était assez léger. Devoxx n’a rien à voir avec JavaOne. Il n’y a presque pas de personnes Business/Sales car c’est une conférence de développeur.
    Je pense que cette année Microsoft n’avait rien à proposer de nouveau, donc pas de stand.

    Sun Microsystems non plus n’avait pas de stand…

Les commentaires sont fermés.