parisjug

Ce matin réveil tôt, la soirée s’est terminée tard pour certains qui ont un peu fait la fête dans un pub Irlandais. De mon côté, après une soirée en compagnie des Jug leaders, j’ai débuté ce matin par la Keynote d’Ivar Jacobson. Pas mal, sans plus. J’ai ensuite loupé la meilleure conférence de Devoxx cette année par Uncle Bob. Mais c’était pour une excellente raison : participer à l’enregistrement d’un épisode avec les Casts Codeurs.
les_castcodeurs
Manque Alexis Moussine-Pouchkine pour la photo,

Infinispan, Data Grids par JBoss RedHat
Présentation ensuite pendant une heure d’Infinispan, par les équipes de RedHat JBoss. Infinispan est un Data Grid open-source qui permet de faire de la distribution de données en cluster. La présentation était plutôt générale, mais intéressante. Les équipes de JBoss sont parties de JBoss Cache, mais la vision d’Infinispan est plus produit là où JBoss Cache est une API d’après Manik Surtani, le présentateur. Les clés de hash permettent d’équilibrer et de répartir les données dans la grille facilement. Amazon EC2 ne donne pas par défaut de solution de Grid. Bien qu’Elastic Block Storage permette de créer une base persistante, en cas de crashes, cela vous demande un travail de restauration pour remonter votre backup. Une grille de données permet de réduire ce risque, avec plusieurs machines. Une bonne présentation qui donne envie de regarder le produit.

Pause déjeuner
Le déjeuner m’a offert un petit moment sympa comme il y en a parfois à Devoxx. J’ai déjeuné en compagnie de Roman Ströbol (JetBrains) et Bruno F. Souza (Brazil JUG Leader), très sympa. Nos discussions autour du rachat de Sun par Oracle, les inquietudes de la communauté, le futur de JetBrains, très sympa.

The not so dark art of performance tuning
J’ai repris ensuite par le show de Kirk Pepperdine et Dan Hardiker « The not so dark art of performance tunning ». Cette présentation était une petite présentation de quelques outils comme JMeter par exemple. Mais l’essentiel du show était dans la salle. Sympa mais je n’ai pas appris grand chose.

Google App Engine et Gaelyk
Je continue ensuite avec une bonne grosse présentation sur Google App Engine et Gaelyk par Patrick Chanezon de Google, et Guillaume Laforge de Spring Source. Par rapport à la présentation de mardi, Patrick a parlé de la roadmap et du futur de GAE. Sur la roadmap des prochaines versions de Google App Engine :
– Support/Hébergement des fichiers larges (à la S3)
– Mapping operations across data sets
– Curseur sur le Datastore
– Alertes de notification lorsqu’une exception survient dans l’application
– Datastore dump and restore

Guillaume ensuite a fait une démonstration vraiment géniale de Gaelyk. En quelques mots, Gaelyk est un nouveau framework Groovy qui facilite l’écriture des applications avec Google App Engine. Les slides parlent d’eux-même, vraiment intéressant.

NOTE: je vais mettre le lien vers les slides de Guillaume sur SlideShare dans la soirée

La démonstration en directe : Guillaume a écrit une application qui permet de recevoir par XMPP des demandes de recherche sur Twitter. Il suffit d’envoyer un message avec GTalk à une adresse, pour que celui-ci soit ensuite traité de manière asynchrone par Google App Engine. La page listant les résultats utilise 2 templates, similaire à des Taglibs de Grails ou une Snippet du framework Lift, mais en beaucoup plus simple. Vraiment une très bonne présentation sur la forme comme sur le contenu.

Funky Java, Objective Scala par Dick Wall
Je continue ma découverte de Scala avec ensuite une présentation de Dick Wall (JavaPosse) sur des astuces avancées de modélisation et de programmation en Java, ainsi qu’une introduction à Scala. Cette présentation aurait fait plaisir à David Gagot, c’est le type de présentation dont nous avons parlé cet été. Il a présenté les APIs de Google Collections comme Predicate et Function, avec des exemples de codes assez complet.

Maven 3
Enfin pour terminer la journée, j’ai tenté de regarder la présentation de Maven 3 de Jason van Zyl (fondateur de Maven). Quelques trucs sympas, Jason s’excuse pour Maven 1, nous dit que Maven 2 était un « experiment » et que Maven 3 sera la vraie version qui corrigera un peu tout. Je n’ai pas apprécié tout d’abord les slides illisibles, qui ne prennent pas le template de Devoxx. Jugez par vous même ce que j’ai vu:
maven3_01
et aussi
maven3_sucks

Lorsqu’il y a 500 personnes dans une salle, qui allouent une heure sur une grosse conférence pour venir voir un speaker, la moindre des choses c’est de faire un effort sur les slides. Vous ne pensez pas ?

Je suis donc allé écouter Romain Guy sur Android, ce qui était bien plus intéressant.

Conclusion
Voilà, il est 19h00, et comme hier je vous ai mis en ligne les photos de la journée sur FlickR à cette adresse.

Durant l’enregistrement du podcast « Les CastCodeurs » nous vous avons expliqué pourquoi nous pensons qu’il est intéressant de venir à Devoxx. Je sais, pas l’argent, pas le temps, pas envie, le petit fait ses dents, votre belle-mère vient ce week-end… Mais l’an prochain si vous pouvez venir, croyez-moi c’est une bonne expérience.

Il me reste des tonnes d’articles à écrire. Je vous publierai dans les semaines qui viennent un article de temps à autre, afin de prendre le temps de bien écrire, et de laisser des contenus de qualité.

Et sinon allez bosser un peu, j’ai explosé le nombre de visites hier sur le Touilleur Express 🙂
Merci les gars

A+

4 réflexions sur « Devoxx 2009 résumé de la journée de Jeudi »

  1. Je partage tes remarques sur la présentation de Maven

    Slides illisibles !!! mais de splendides photos de Norvège 😉

    J-M

  2. Tout à fait d’accord, après 5 jours de Devoxx, j’ai trouvé cette semaine vraiment enrichissante, que ce soit au niveau des conférences ou de la partie humaine qui permet d’avoir un retour d’expérience rapide et intéressant.
    Il y a des réductions sur les 2 premiers jours pour les étudiants au passage.

Les commentaires sont fermés.