Dimanche matin je voyais sur Twitter quelques derniers messages, dont l’un de Luc Bizeul de retour du premier E-Réputation BarCamp. C’est un barcamp sur la gestion de son identité sur Internet, sa e-reputation

Petit test pour commencer: si vous tapez votre nom sur Google, que se passe-t-il ?

Qu’est-ce que l’identité numérique ? Comment pouvons-nous la contrôler ? Quelle rôle joue-t-elle dans le processus de recrutement ?

L’identité numérique est votre carte d’identité sur Internet. C’est la représentation de tous les forums où vous avez posté un message, de vos profils Facebook, LinkedIn ou Viadeo. C’est les sujets de votre blog, de votre page Twitter, des mailing-lists auxquelles vous avez participé… Bref c’est votre histoire personnelle racontée par Internet, par un moteur de recherche.

Encore plus cruel ou direct, avez-vous tenté de taper votre prénom et nom sur un site comme 123People.fr ? Ce site est assez bête et puissant, il se contente de vous donner ce que vous avez laissé trainer sur Internet. Si vous ne souhaitez donc pas y apparaître, il vous suffit d’aller faire le ménage. L’un de mes collègues de travail a vu ainsi sa liste d’achat Amazon.com apparaître sur ce site… Marrant !
Pour peu que votre voisin de bureau ait mis ses photos de mariage, les photos du dernier bébé, en quelques cliques de souris vous saurez tout sur lui.

Comment contrôler son identité ?
Il semble difficile voire impossible de la contrôler complétement. Certains fuient à tout prix le côté « je m’expose » d’Internet. Ecrire un blog ou même poster un message avec une vraie identité ? Inconcevable !

Je me demande à quel moment il sera devenu anormal de ne pas apparaître dans les pages de recherche Google…

Dans la recherche de candidats, nous nous rendons compte dans notre milieu que l’usage des moteurs de recherche prend de plus en plus le pas sur la simple lecture du CV. En effet, il est beaucoup plus intéressant pour un recruteur de voir que l’an passé vous êtes allé au Tchad sur votre page Facebook pour aider des enfants, que de savoir que votre niveau d’allemand est « scolaire ». Il sera peut-être amusé de voir aussi vos réponses enflammées sur telle liste de diffusion, ou sur tel blog, au moins ce candidat a quelque chose à dire. L’exercice de la maîtrise de son image n’est pas un sujet enseigné aux étudiants, alors qu’il est clair que cela fait partie maintenant du package pour vous aider à trouver un boulot.

Un salarié d’une entreprise avec sa e-réputation apporte un capital d’affect à l’identité de son entreprise. Regardez LinkedIn et Viadeo, qui vous propose de vous regrouper avec vos « collègues ». Qui a vraiment envie d’associer son identité avec le nom d’une grande entreprise qui licencie en ce moment ?
Le prix à payer de cette transparence c’est d’accepter dès le départ de courir le risque que l’attachement à une entreprise puisse se retourner contre vous.

Une fois votre identité numérique en place, pour peu que vous commenciez à être connu, il vous arrive des trucs marrants, ou pas. Frederic Cavazza l’an passé raconte ainsi qu’un escroc se faisait passer pour lui sur Viadeo, afin d’attirer et de faire payer des conseils…
Bref il s’est fait voler sa propre identité numérique…

A suivre

Une pensée sur « Avez-vous une identité numérique ? »

  1. J’ai fait un tour sur 123people, intéressant…

    Cela m’a permis de découvrir par exemple qu’un site de gestion de CV en ligne algérien avait piraté sans vergogne tout le dseign HTML (structure et CSS) de mon propre CV en ligne. Et c’est flagrant : mon nom est même encore présent dans la balise META « author »…

    Je leur ai envoyé un petit mail pressant pour qu’ils rectifient le tir, je n’ai pas envie d’être référencé sous le nom de tous les chômeurs algériens !

Les commentaires sont fermés.