Hasard du calendrier, je me suis rendu compte que cette semaine cela fera 5 ans que le Touilleur existe… Du coup j’ai repris un peu mes vieux articles, afin de regarder l’évolution des messages, du ton, des grandes théories en carton pâte que j’ai écrit, des coups de gueule, des longs tutoriaux….

Cela m’a donné envie de vous parler un peu des articles les plus marquants, qui ont fait le plus de hit, qui ont été le plus lu, histoire de partager cela avec vous. Je vous préviens : c’est de l’auto-promotion à mort, je ne vous engage pas à lire si vous venez de découvrir le blog. Pas du tout envie de passer pour un peu mégalo, mais envie de parler de ces années passées à raconter et parler sur ce blog.

Les débuts
Le premier article pose les bases : ici on ne parlera que français. Le 23 novembre 2003 le premier message sur l’anciennne plateforme qui est encore en ligne (JRoller) annonce fièrement la couleur : welcome in a french world ! Les premiers billets sont courts, je cherche un peu quoi raconter. A l’époque je termine ma première année chez Reuters, dans une équipe américaine. Je suis encore très marqué Linux. 2 jours après mon arrivée chez Reuters je ne trouve rien de mieux que de casser ma partition windows afin d’installer Linux. Je me bats ensuite avec Wine pour faire tourner Lotus Notes et je dois passionner la terre avec la configuration de mon écran plat… Bref si je regarde les sujets de l’année 2003 : java et linux. A l’époque je propose des bouts de code, en parlant de tout et de rien.
Je suis fier de vieilles bidouilles comme celle d’afficher le nom du jar qui a chargé une class ou celle-ci aussi par exemple, des bouts de code qui servent encore aujourd’hui. Il y a aussi une astuce pour utiliser les couleurs ANSI des xterm unix avec Ant ou Log4j, avis aux amateurs geeks. En 2004 petit clin d’oeil à Benoit Moussaud (Xebia) et son blog, l’un des rares à l’époque.
Très actuel : on parle de James Strachan qui en 2004 se fait récompenser pour avoir inventé Groovy.

Phase II
Fin 2004 je me souviens très bien avoir eu l’envie d’arrêter. Avec 50 lecteurs par mois, et encore les jours où le vent venait par derrière, à l’époque c’était vraiment pour le fun. Cela repart très fort début 2005 avec la certification JBoss, des billets qui m’avaient demandé pas mal de travail à l’époque. A partir de là j’ai vraiment trouvé le ton et le contenu. Je tente des articles un peu geek comme la question du pattern lazy initialization.
Mi-2005 c’est la fin de l’aventure pour le premier projet chez Reuters, sauf si je pars à Bangkok avec femme et bébé à naître dans quelques mois… Finalement Robin est né en octobre 2005.
Je fais un peu de JSF à l’époque, en travaillant sur une console d’admin. Bon souvenir, mais un peu trop de XML pour faire marcher le tout.
Je change d’équipe ensuite en septembre.
Etape 3 : là où tu penses devenir un chef de quelque chose
Hop me voilà jeune chef de projet, avec une équipe qui a codé un framework J2EE au fusil à pompe. Très belle architecture mais un gros bazar et aucunes méthodes. Entre les conventions, la mise en place propre d’Ant, de SVN, de la documentation et de l’intégration continue, je m’éclate. Au passage je poste mon premier billet en anglais sur log4j. Ce bout de code permet dans un xterm sous Linux d’utiliser les couleurs ANSI pour afficher les messages de Log4j. Et il marche encore très bien aujourd’hui. Je crois en avoir refait une version plus propre, il faut fouiller sur le Touilleur.

Linux Mandrake me lasse, je passe à Ubuntu. Quelques mois plus tard je me souviens avoir laissé tomber linux. Les raisons ? Microsoft Project, Lotus Notes, des outils propriétaires… Bref j’ai perdu la guerre cette année là.

Le premier billet qui parle de gestion de projet apparaît fin 2005. En passant en revue les sujets des articles je vois que cela parle d’Ajax. C’est mon nouveau job : chef de projet d’un framework propriétaire Ajax destiné à réaliser l’interface web de produits financiers. Des tartines et des tartines d’ajax, des articles longs sur XUL et Flash, bien avant la sortie de Flex et Silverlight.

Je commence ensuite mes premières sorties dans la nature, en allant chez Valtech regarder les EJB 3.0, à un salon Linux à Paris ou à une présentation JBoss.

Et tant qu’à faire je commence aussi à bidouiller avec JBoss Seam en 2005… Wow j’ai des cheveux gris ! On en parlera le 2 décembre prochain au Paris JUG sur JBoss. C’est l’amour fou avec Seam.

Dans les vieux billets marrant, je retrouve Jean-Laurent de Morlhon, Valtech Boys à l’époque, aujourd’hui directeur technique chez Vidal.

Avec le recul en 2006 je trouve que je n’ai pas tellement écrit d’articles. Peut-être trente articles, une majorité sur Seam et sur Ajax, plus rien sur Linux.

Etape 4
En 2007 dans les billets qui m’ont marqués, je me souviens du salon SUN Tech Days. Rencontre avec Alexis Moussine-Pouchkine et Romain Guy. Essais ensuite avec Flex 2, je m’interrogeais à l’époque sur la complexité de maintenir une application Ajax alors que Reuters fait essentiellement des applications.

Le lecteur reprend au passage 3 articles sur Seam (ici, ici et là sur groovy)
Le top du top c’est mon petit pétage de plomb pour convertir l’assemblée à Seam.

Tranche de vie de Reuters : départ en urgence pour New-York pour un client… Bon souvenir.

Etape je vais dépenser de l’argent
Avant de continuer il faut que je vous raconte quelque chose : fin 2007 mon fils renverse de l’eau dans mon unité centrale à la maison. Psshiiit, plus de PC et de carte mère. C’est dommage. Bref me voilà sans PC à la maison. L’idée d’acheter un mac apparaît un jour sur le blog. Je me lance aussi dans la divination et la vision… A croire que je tourne au pétrole parfois.

Ma love story avec Apple a fait venir un nouveau public sur le blog. Je bassine un peu tout le monde avec mes articles sur Steve Jobs au boulot. Nous craquons avec ma femme sur un iMac en décembre, le 3ème enfant de la famille. Et je mets Windows à la porte après 10 ans de vie commune…

Etape 12434 : l’année 2008
C’est une très grosse année. Je commence par installer Google AdSense dans le secret espoir d’être très riche grâce au Touilleur. Et bien j’ai gagné 62 $ en 10 mois, sachant que je paye aujourd’hui 16 EUR par mois pour l’hébergement, le Touilleur est une aventure philanthropique.
Avec le changement de serveur le 23 janvier 2008, je quitte JRoller pour prendre un hébergement dédié. J’installe aussi Google AdSense afin de me faire une idée du nombre de visiteurs. Je vais vous donner les chiffres mais attendez un peu…

La bonne blague :
En achetant le nom de domaine du touilleur express, un dimanche matin, je fais une grosse boulette qui me fait bien rire : j’ai d’abord acheté le domaine touillleur-express.fr avec 3 fois la lettre L. D’ailleurs je vous laisse regarder par vous même : http://touillleur-express.fr redirige vers le site actuel. Et bien sachez que 76 visiteurs se sont plantés cette année et qu’ils mettent 3 fois L dans le mot Touilleur….

Les articles de 2008
Je parle du Paris JUG dès février 2008, ce qui me parait loin.
A ce jour en 2008 j’ai publié 116 billets, avec une moyenne de 10,54 articles par mois. A part le mois d’août où je n’ai publié que 3 articles, le reste du temps il y avait toujours quelque chose à raconter. Que ce soit sur Scrum, sur ma transition de Reuters, sur le Paris JUG, sur les interviews réalisés avec différentes personnes… Pas mal de sujets différents.

Les chiffres, les chiffres, les chiffres
Parlons audience : quels sont les articles les plus lus ? d’où viennent les visiteurs ? Quels sont les sites qui génèrent le plus de trafic vers le Touilleur ? Qu’aimez-vous lire ?

Du 18 octobre 2008 au 19 novembre 2008:
5388 visites
9673 pages vues
20% de trafic direct, 30% venant de sites référents comme Xebia ou d’autres blogs, 50% venant de Google. Les gens passent en moyenne 1mn20 sur le site. J’ai mis en ligne le rapport Analytics si vous voulez y jeter un oeil.

Depuis début 2008
Bon je joue le faux modeste depuis tout à l’heure mais je suis vraiment content d’avoir autant de monde. Autant donc y aller franchement et ensuite je ne vous ennuie plus avec cela :
25 241 visites depuis le 1er janvier 2008, 46 788 pages vues
Les moteurs de recherche ne représentent que 45% de ce trafic, le reste c’est des personnes qui ont soit un bookmark sur le Touilleur, soit cliqué sur un lien quelque part comme sur le site de Xebia par exemple.

Fichier complet Google Analytics avec chiffres de 2008

Les voisins
Intéressant : quelles sont les sources de trafic qui apportent des visiteurs sur le blog ? En premier, sans surprise, c’est Google. 44% des gens qui viennent ici (et qui repartent rapidement) sont le résultat de recherches dans Google. Il y a 20% de personnes qui accèdent directement au Touilleur, sous entendu via un lien favori dans leur navigateur, ce qui fait 5075 visiteurs depuis janvier.

Ensuite je souhaite dire un gros merci à mes voisins : le blog de Xebia a fait venir 972 visites. Soit 3,72% du trafic. Derrière on trouve aussi le blog de Didier Girard, Application Server. Je suppose que Didier est le premier blog français sur Java, à ma connaissance c’est le plus connu.

Si l’on creuse un peu j’ai vu qu’en fait 40% des visites sont des personnes qui reviennent sur le blog, il y a donc 60% de gens qui ne font que passer, souvent via un résultat de recherche sur Google.

Du côté des pays, la France représente 75% des visites, ensuite la Suisse avec 5,53%, les USA avec 2,84%, la Belgique avec 2,34%. Après le Canada et l’Angleterre, c’est le Maroc et la Tunisie, avec environ 540 visites.

Les plus lus, les moins lus en 2008
L’article le plus en 2008 est cet article sur le SerialVersionUID. Nous en avons parlé ce matin avec Guillaume Drot, un collègue d’Ippon Technologies. Ce qui m’amuse c’est que si l’on regarde le ton de l’article, c’est très sérieux.

Ensuite voici les 3 articles les plus lus dans l’ordre

L’article que j’ai eu le plus de mal à écrire : mon départ de Reuters. Pour la petite histoire le projet dont je parle dans l’article est mort, je ne travaille plus dessus.

L’article qui m’a le plus fait rire à écrire : le lave-linge

Conclusion
Voilà si vous avez lu jusqu’ici je vous tire mon chapeau. C’est très moi-je cet article. Mais bon, on me demande souvent s’il y a des gens qui lisent le touilleur.
Ce à quoi je réponds non, et que je gonfle les chiffres afin d’être racheté par une Grosse Compagnie. Mon but dans la vie : être payé affreusement cher pour écrire toute la journée sur le blog.
Je vous rassure : bien entendu que non. C’est un passe temps.

J’ai des tonnes d’articles en tête, mais pas assez de temps pour tout mettre à place. J’ai la chance d’avoir une adorable épouse compréhensive et 2 enfants qui me lèvent à 07h30 le dimanche matin. Très pratique pour écrire.

Le secret pour bloguer c’est de faire des enfants… Hem… j’ai encore dit n’importe quoi là.

Allez, continuez à lire, à rigoler, à vous apitoyer, à sourire, à vous énerver, à me relire et me corriger (merci à Flavien sur ce coup) à me donner des idées (Florent de Celerio) à faire comme si on ne lisait pas le blog (les potes de reuters) à vous dire qu’il faut s’y mettre aussi (Dimitri) à écrire des blogs vraiment bien (Erwan de Xebia, Tom’s Quest, les gens d’OCTO Technology et dernièrement, Olivier).

Tant que j’aurai l’envie le temps et des choses à raconter, vous me verrez trainer dans vos lecteurs RSS, et même sur votre ipod.

Là je dois vous parler de mon macbook pro qui a rendu l’âme, de mon retour d’expérience sur l’iphone. J’ai envie de bloguer sur « Ecrire des logs pour les nuls » car j’en ai marre de voir des logs qui ne servent à rien. J’aimerai bien aussi parler de cet excellent article qui compare l’Architecte et Joe le plombier de Sami. C’est un billet vraiment intéressant…

Bref il y a du boulot et des sujets à traiter.

Merci de lire le Touilleur Express

A bientôt

4 réflexions sur « Le Touilleur Express a 5 ans »

  1. Ca a du bon les billets de retrospective. Je suis un lecteur récent, attiré par l’odeur de Scrum, qui constate combien le monde est petit (ou alors c’est le 6 rue Godefroy à Puteaux qui est grand…)

  2. On t’aime, Nicolas !

    J’aime beaucoup ton blog pour deux raisons :
    – les articles intéressants
    – les tranches de vie

    Au plaisir de te lire (et de t’écouter maintenant),

    Tom

  3. Oaz > je viens de faire le rapprochement, je me disais bien que je connais ce nom ! Je lis ton blog et je n’avais pas fait attention.

    A bientot et merci

  4. BRAVO,

    On te connaît d’une façon virtuelle maintenant à la prochain rencontre JUG de jboss, lève toi et laisse nous t’applaudir.

    Bravo et bon courage.

Les commentaires sont fermés.