Mais d’où cette rumeur (fausse) de « SpringSource rachète Terracotta » a-t-elle émergée ?

Prenez les ingrédients suivants :
– une présentation de Terracotta organisée de manière parfaite par Zenika, cabinet de conseils et d’architecture.
– une personne de SpringSource qui tient à garder l’anonymat qui nous annonce que la semaine prochaine, SpringSource fait ZE annonce. Témoins : Erwan de Xebia.
– un champagne sommes toutes très correct.
– un esprit tordu et qui pose la question à Ari Zilka (moi)
– une deuxième coupe de champ… de coca
– le désir d’avoir un scoop d’enfer pour le Touilleur
– une présence journalistique de ma pomme qui n’hésite pas à aller 2 fois cette semaine à des événements pour toi lecteur

Agitez le tout : hop SpringSource rachète Terracotta.

Cher lecteur, ce que vous ne savez pas encore et qui est complétement vrai : SpringSource a annoncé cette nuit une nouvelle modification de la politique de licence. Après la petite vague provoquée en grande partie par des personnes un peu mal lunées sur TheServerSide.com, SpringSource a réagi et annoncera donc les détails d’aménagement de licence afin que les éditeurs ayant intégré SpringSource ne soient pas pénalisés.

Dommage du coup on a presque pas parlé de la sortie de SpringSource dm Server mardi dernier (voir aussi cet interview sur InfoQ).

Bon alors SpringSource rachète Terracotta ?
Non d’après Ari Zilka, le CTO de Terracotta à qui j’ai posé la question. La raison : SpringSource et Terracotta partagent les mêmes VentureCapital Risk. En effet, peu de raisons de se vendre à soi même une entreprise A vers une entreprise B… non ?

Alors mince, qu’annoncera SpringSource d’ici à la semaine prochaine ?
Un rachat ? Oui certainement.
Avez-vous une idée ?

Postez vos commentaires ci-dessous.
Le plus original gagnera un mug avec le logo du Touilleur Express !!!

Fermeture des commentaires à l’annonce de SpringSource

Note :
Thomas Queste a fait un résumé complet de la soirée sur son blog.

5 réflexions sur « SpringSource rachète Terracotta… ou pas »

  1. ll est clair que SpringSource vise à muter d’un focus framework vers un focus runtime / server sans doute plus simple à monetiser sur leur modèle professional open source et dual licensing GPL.
    Question runtime, il leur manque clairement des aspects de haute dispo / cache distribué.

  2. Offciellement, non, nous ne rachetons pas Terracotta.
    Par contre, au vu de la soirée magistralement organisée par Zenika (partenaire à la fois de Terracotta et de SpringSource), il y avait de quoi avoir un doute. Surtout que Ari, de Terracotta, n’a pas arrêté de dire du bien de Spring et de SpringSource!!
    Pour le runtime, et pour aller dans le sens d’Alexandre : pour dm Server c’est vrai qu’il manque encore des fonctionnalités de haute dispo, ainsi qu’un gestionnaire de transaction XA. 3 points à ce sujet :

    1. Il existe aujourd’hui des solutions complémentaires (dont Terracotta, évidemment), qui remplissent très bien ces fonctions.

    2. Tout le monde n’a pas besoin de toutes ces fonctionnalités. Un gestionnaire de transaction XA, par exemple, n’est pas toujours utile (et pas toujours recommandé si on veut de la perf!).

    3. On vient juste de sortir la v 1.0 de dm Server, les prochaines versions devraient combler ces manques. Je pense que Peter Cooper Ellis (qui devait d’ailleurs être ton boss chez BEA, non?) en dira plus lors des rencontres Spring à Paris (http://www.rencontres-spring.com/ )

  3. Merci pour ces commentaires Julien. Nul doute qu’il y a beaucoup de solutions complémentaires à SpringSource pour traiter des sujets tels que XA, HA, OAM etc (Peter doit appelé cela les *ilities non ?). Je pense que proposer de prime abord cette valeur ajoutée créé un différenciateur, vs « assemble it yourself » sans compter les aspects support.
    Caucho a également pas mal d’innovations qui mériteraient un détour pour l’eng. de Spring (BAM, push Hessian avec librairies Flex fournie qui peut être une alternative intéressante à BlazeDS etc). Ceci-dit très clairement, TerraCotta a une approche intéressante et complémentaire à Spring et à d’autres, et des synergies ne finissent pas toujours en acquisitions!

Les commentaires sont fermés.