C’est un fait qui est confirmé par des chiffres publiés ici ou là sur le web, les grandes compagnies se tournent de plus en plus vers la plateforme Microsoft .NET au dépend de la plateforme J2EE Java. Dans cet article de Steve Hamm publié sur BusinessWeeks, nous apprenons tout d’abord que la part de développeur Java par rapport à la part de développeur .NET est passé, selon Evans Data Corp. de 51.4% en 2002 à 47.9% fin 2005. Pendant ce temps, la part des développeurs .NET est passée de 40.3% à 54.1% avec une forte croissance en Amérique du Nord.

En Europe la part des developpeurs .NET est majoritaire par rapport à celle de Java (toujours d’après cette enquete). Ok moi aussi j’ai du mal à y croire, surtout en voyant les offres d’emploi en France. Mais saviez-vous que c’est encore une particuliarité de notre pays ? Il faut voir aussi qu’en France peu d’écoles d’ingénieur ou de faculté offrent de formation Microsoft .NET alors qu’au final, il y aurait du travail pour des juniors.

Ce qui m’inquiete (je peux donner mon avis, je suis chez moi non ? ) c’est que Java est de moins en moins utilisé pour des développements de type Web, au profit de la plateforme Microsoft .NET ou sinon, de ce que l’on appelle LAMP (Linux + Apache + MySQL + PHP). PHP est passé ainsi de 0 site en 2000 à plus de 23 millions en 2006. Le PHP est un langage de script adapté aux petites applications Web simple et rapide. Attention cependant, il faut savoir qu’à fonctionnalité égale, le PHP est beaucoup plus lent que le Java qui lui-même est plus lent que le C++. Si vous voulez en avoir le coeur net vous verrez sur ce site que certains exemples en PHP sont entre 2 et 122 fois plus lent (les recursives) que Java. Celui-ci est aussi plus lent que le C++, il n’y a pas de miracle.